CAÏN Henri

Par Bernard Pommaret, Michel Thébault.

Né le 14 février 1891 à Paris 3ème arr. (Seine), mort le 27 septembre 1943 à la prison de Limoges (Haute-Vienne) ; employé de commerce ; résistant FTPF de Corrèze.

Henri Caïn était le fils de David, âgé de 31 ans à sa naissance, négociant à Paris, et de Rosine Worms âgée de 25 ans, tous deux domiciliés 13, rue du Béarn. Il fut réformé pour raisons de santé en 1914. Il se maria le 13 décembre 1922 avec Élisa, Françoise, Amélie Poirier. Il était domicilié au début des années 40 à Nogent-sur-Marne (Seine, aujourd’hui Val-de-Marne), 9 bis, rue de la Fontaine. Il dut se réfugier en Corrèze pour échapper aux rafles des Juifs de la région parisienne.
Engagé dans la Résistance en février 1943 au sein des maquisards FTPF de Corrèze, il fut arrêté le 17 septembre 1943 dans des circonstances qui restent à élucider. Incarcéré à la maison d’arrêt de Limoges, Place du champ de Foire, il y décéda le 27 septembre 1943.
Il fut homologué déporté et interné de la résistance (DIR) et Forces françaises de l’intérieur (FFI). Il obtint la mention mort pour la France le 28 mars 1947 et fut décoré à titre posthume de la Médaille de la Résistance par décret en date du 02/04/1959 (JO du 08/04/1959)
Son corps fut inhumé à la Nécropole nationale de Chasseneuil-sur-Bonnieure (Charente) où il repose désormais. Son nom figure sur le monument aux morts de Nogent-sur-Marne.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article193273, notice CAÏN Henri par Bernard Pommaret, Michel Thébault., version mise en ligne le 16 juin 2017, dernière modification le 23 juin 2022.

Par Bernard Pommaret, Michel Thébault.

SOURCES : Archives Municipales Limoges 4H142. — CDJC LVII-29 — SHD GR 16P 101131 et Caen, AVCC, AC 21 P 36965 (nc). — FTPF : Mouvement FTPF de la Corrèze GR 19 P 19/5, p. 28 et 62/135. — Maquis de Corrèze, 150 combattants et témoins, Paris, Éditions Sociales, 1975, pp. 284-286 et 521. — Mémorial Klarsfeld, 2012. — MémorialGenWeb. — État civil de Paris et de Limoges (acte de décès registre de 1943 vol. 2 acte n°1530) ; registre matricule militaire en ligne. — Notes de Dominique Tantin (juin 2022).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément