BERGER Roger

Par Jean-Noël Dutheil, Émeric Tellier

Né le 27 janvier 1910 à Montluçon (Allier), mort le 1 janvier 1977 à Montluçon ; chaudronnier à Dunlop ; militant CGT ; membre du comité patriotique d’entreprise ; rapporteur du comité d’épuration de l’usine Dunlop 1944-1945 ; délégué du personnel ouvrier 1937-1938 et 1948-1952.

Fils d’un ouvrier d’usine, Roger Berger se maria le 27 septembre 1930 avec Simone Ripaud dont il eut une fille. Il travailla comme chaudronnier à l’usine Dunlop (annexe 4) dès 1930. En 1937, L’Effort, journal du syndicat, signala un Berger comme délégué du personnel (atelier auto et auto/cuisson), sans doute le même.
À la Libération, il fit partie du comité patriotique d’entreprise, il eut la responsabilité d’être le rapporteur du comité d’épuration de l’usine Dunlop qui fut créé le 28 novembre 1944 puis de la commission paritaire des conflits qui lui succéda du 3 mai 1945 au 18 février 1947. Roger Berger fut élu comme délégué CGT du personnel, dans le collège « ouvriers », de 1948 à 1952.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article194096, notice BERGER Roger par Jean-Noël Dutheil, Émeric Tellier, version mise en ligne le 28 juillet 2017, dernière modification le 23 mai 2022.

Par Jean-Noël Dutheil, Émeric Tellier

SOURCE : Arch. Musée de la Résistance de Montluçon cotes 010621, 010623. — Arch. IHS CGT de l’Allier archives du syndicat Dunlop, carton 20. — État civil.
Émeric Tellier , compléments. — L’Effort. Bulletin du Syndicat des produits chimiques de Montluçon, 1937.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément