CLORENNEC Pierre, Charles

Par Michèle Rault

Né le 7 avril 1937 à Paris (XIVe arr.), mort le 4 juillet 2006 à Pont-L’Abbé (Finistère) ; électricien, puis maquettiste ; militant communiste ; conseiller municipal d’Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) de 1965 à 1995.

Fils d’un typographe, plombier, puis ouvrier au service des égouts de la ville de Paris et d’une soudeuse originaire de Quimper (Finistère), Pierre Clorennec passa sa première année rue de Orteaux à Paris. Ses parents vinrent à Ivry-sur-Seine (Seine, Val-de-Marne) en 1938. Son père militait à la CGT et sa mère, devenue agent de service à l’Institut Gustave-Roussy de Villejuif (Seine, Val-de-Marne), adhéra également à la CGT.

Très jeune, il participa à la vie associative et sportive comme adhérent de la section basket de l’Union sportive d’Ivry (USI). À quatorze ans, il fut membre du bureau de l’USI. Il rejoignit l’UJRF et assuma des postes de responsabilité à Ivry puis au bureau fédéral de cette organisation. Il fut délégué au 1er congrès constitutif de la Jeunesse communiste après la disparition de l’UJRF en 1956. Il eut des responsabilités à la direction des Jeunesses communistes d’Ivry, adhéra au Parti communiste en 1959 et fut secrétaire de cellule puis membre du comité de section d’Ivry.

Pierre Clorennec fit son service militaire en Algérie, fut blessé et reçut la médaille de la valeur militaire. Il participa à la fondation de la Fédération nationale des anciens combattants en Algérie, Tunisie, Maroc (FNACA) et fut secrétaire de la section d’Ivry en 1964. À son retour d’Algérie, il fut électricien dans une entreprise du Petit-Ivry puis, à partir de 1971, maquettiste en électronique à la TEAM où il fut secrétaire du comité d’entreprise et créateur de la section syndicale CGT.

Pierre Clorennec fut conseiller municipal communiste d’Ivry-sur-Seine de 1965 à 1989 sur les listes conduites par Jacques Laloë. Il fut adjoint en juin 1974 (personnel communal, direction générale des services techniques) et en 1983 (sécurité publique, travaux, moyens d’assistance technique, immigration, services concédés). Réélu simple conseiller en 1989, il siégea jusqu’en 1995. Dans le cadre de ses fonctions municipales, il avait été permanent du Parti communiste.

Retiré en Bretagne, il fut inhumé au cimetière Saint-Marc de Quimper (Finistère) le 8 juillet 2006. Il était père de trois enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article20196, notice CLORENNEC Pierre, Charles par Michèle Rault, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 22 novembre 2022.

Par Michèle Rault

SOURCES : Fonds Pierre Clorennec, Arch. dép. de Seine-Saint-Denis (481 J), inventaire en ligne. — Arch. Com. Ivry-sur-Seine. — Le Travailleur, 5 juillet 1974. — Ivry-ma-ville, septembre 2006. — L’Humanité, 7 juillet 2006.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément