ARCHAMBAULT Charles, Henri, Victor

Par Marie-Louise Goergen

Né le 16 décembre 1909 à Vierzon (Cher), mort le 23 novembre 1981 à La Rochelle (Charente-Maritime) ; conducteur ; syndicaliste CGT et communiste de La Rochelle.

Fils d’un négociant, adopté par la Nation en 1923, Charles Archambault fut d’abord ouvrier dans une entreprise de constructions mécaniques à Surgères (Charente-Maritime), à partir de 1928. Militant syndical CGTU, il adhéra au PCF vers 1934.
Il entra au chemin de fer comme mécanicien vers 1937. Pendant la guerre, il fut résistant dans un réseau interne à la SNCF.
Secrétaire du syndicat des cheminots roulants CGT de La Rochelle et du secteur en 1952, Charles Archambault devint secrétaire adjoint du syndicat en 1954, puis membre du bureau jusqu’à sa retraite en 1959. Il fit partie du conseil national de l’Union fédérale des retraités au titre de la Région Ouest de 1968 à 1970. Il fut aussi secrétaire de la section CGT des cheminots retraités jusqu’en 1971.
Militant politique, il fut membre du comité de la section de La Rochelle de 1952 à 1959 au moins. À la même époque, il fit partie du comité fédéral PCF de Charente-Maritime. Il fut ensuite secrétaire de la section CGT des cheminots retraités jusqu’en 1971.
Faisant partie de la première municipalité de La Rochelle à la Libération, il était toujours conseiller municipal en 1954.
Charles Archambault s’était marié en mai 1931 à La Rochelle avec Marie Padié.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article205, notice ARCHAMBAULT Charles, Henri, Victor par Marie-Louise Goergen, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 28 avril 2021.

Par Marie-Louise Goergen

SOURCES : Arch. Dép. Charente-Maritime, 16 W 339. — Arch. Fédération CGT des cheminots. — Comités fédéraux du PCF. — Notes de Jean-Pierre Bonnet et de Patricia Toucas. — Renseignements communiqués par Jean Aumonnier. — État civil.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément