DACQUITTA Louis

Par Antoine Olivesi

Né le 4 mai 1896 à Marseille (Bouches-du-Rhône) ; employé municipal ; syndicaliste CGT de Marseille.

Louis Dacquitta militait à Marseille à la CGT confédérée, où il était, en 1934, secrétaire du syndicat des employés municipaux du Canal. Après la fusion, il fit partie du conseil du Syndicat réunifié des Travailleurs municipaux, en décembre 1935, puis de la CA de l’UD au congrès de juillet 1937. Il fut réélu en 1938 et en 1939.
Ayant remplacé Carrega comme secrétaire général du syndicat des municipaux de Marseille en 1936, il signa un appel favorable à la tendance « Syndicats » le 10 avril 1938, pour protester contre la mainmise du PC sur l’UD, mais il ne démissionna pas cependant de la CA et fut délégué au congrès par la Fédération des services publics et de Santé au congrès national de Nantes au nom de la minorité en novembre 1938. Il participa aux meetings et manifestations organisés à Marseille pour protester contre les licenciements des employés municipaux par décrets-lois en août 1939. Lors de l’exclusion des communistes de la CGT, il fit partie de la CA de la nouvelle UD en novembre.
Après la Libération, en raison de son attitude pendant l’Occupation, il fut exclu de la CGT en novembre 1945.
Au point de vue politique, Louis Dacquitta, appartenait à la SFIO depuis 1927. En octobre 1945, il signa la motion de protestation et l’affiche en faveur de Ferri Pisani, après la dissolution de la Fédération des Bouches-du-Rhône par le Comité directeur national.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article21276, notice DACQUITTA Louis par Antoine Olivesi, version mise en ligne le 25 octobre 2008, dernière modification le 25 octobre 2008.

Par Antoine Olivesi

SOURCES : Arch. Dép. Bouches-du-Rhône, XIV M24/62 (rapport du 3 août 1939). — Arch. Com. Marseille, listes électorales, 1947. — Le Petit Provençal, 26 mai 1934, 13 décembre 1935, 13 avril 1938, 26 juin et 6 novembre 1939. — Marseille Socialiste, 17 octobre 1936. — Provence-Socialiste, 4 août 1939. — Le Midi Syndicaliste, 15 janvier 1936, 20 juillet 1938. — Compte rendu des travaux de la commission nationale de reconstruction des organisations syndicales..., op. cit. Rapport aux Fédérations socialistes sur la dissolution de la Fédération des Bouches-du-Rhône, octobre 1945, p. 29. (OURS). — Notice DBMOF. — Socialiste, 4 août 1939.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément