ALLONS René, Noël

Par Jacques Girault

Né le 23 octobre 1939 au Luc (Var) ; ouvrier FCM ; militant syndical CGT ; militant communiste à La Seyne-sur-mer (Var).

Fils d’Aimé Allons, chauffeur-livreur aux Coopérateurs du Midi, ancien membre du Parti communiste, resté sympathisant ainsi que son épouse, René Allons, élève du collège Martini à La Seyne, obtint le brevet d’enseignement industriel (option ajustage). Il devint ouvrier tourneur sur métaux aux Forges et chantiers de la Méditerranée.

Militant des Jeunesses communistes depuis 1951, il exerça la responsabilité du groupe local. Il adhéra au Parti communiste français en 1953. Parallèlement, il encadrait des colonies de vacances organisées par la municipalité communiste.

Il effectua son service militaire en Algérie de novembre 1960 à février 1962 qu’il termina comme maréchal des logis chargé du matériel. Il se maria en juin 1967 à La Seyne avec une couturière, fille d’un ouvrier à l’Arsenal maritime de Toulon.

Il réintégra les FCM à l’atelier de mécanique. Militant de la CGT depuis mars 1963, il devint collecteur en 1963 puis trésorier de l’organisation de l’atelier. Il fit partie de la commission d’entr’aide

Militant actif du PCF, secrétaire d’une des cellules communistes de l’atelier, il était aussi membre du bureau de la section communiste de La Seyne. Au terme d’une école fédérale en août 1962, proposé par la fédération pour suivre une école centrale en 1963, il ne put s’y rendre n’ayant pas obtenu son congé. Il militait aussi dans la section locale de l’association France-URSS.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article215730, notice ALLONS René, Noël par Jacques Girault, version mise en ligne le 23 mai 2019, dernière modification le 6 novembre 2020.

Par Jacques Girault

SOURCES : Arch. de la fédération communiste du Var. — Sources orales.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément