HEYM Guido

Par Pierre Broué

Né le 1er mai 1882 à Suhl, fusillé le 5 avril 1945 à Suhl ; militant socialiste et communiste.

Issu d’une famille socialiste, son père ayant d’importantes responsabilités dans le SPD, Guido Heym, après avoir appris le métier d’outilleur, entra dans le parti en 1901 et collabora à sa presse à partir de 1910. Membre de l’USPD en 1917, il rejoi­gnit le KPD en 1920 et devint rédacteur en chef de son organe de Suhl, Volkswille, « roi sans couronne » de cette ville dominée par le parti. Député au Landtag de Prusse et au Reichstag, il entraîna avec lui l’organisation de Suhl et de la région dans l’Opposition de gauche. Le 1er janvier 1928, il transforma le Volkswille en or­gane national des communistes de gauche, plus tard Leninbund, toujours avec l’ap­probation de l’organisation du parti de Suhl. Peu avant les élections au Reichstag de mai 1928, Heym et ses partisans décidèrent soudain de passer au SPD dont il fut en­suite le principal dirigeant jusqu’en 1933. Arrêté à plusieurs reprises sous le régime hitlérien, Guido Heym fut finalement victime des SS.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article216333, notice HEYM Guido par Pierre Broué, version mise en ligne le 23 juin 2020, dernière modification le 18 mars 2020.

Par Pierre Broué

SOURCES : Weber, Wandlung, op. cit. — Zimmermann, Leninbund, op. cit.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément