GARZINO Stephano

Par Jean-Marie Guillon

Né le 22 septembre 1906 à Desano (Italie), mort des suites de ses blessures le 22 août 1944 à Toulon (Var) ; ouvrier agricole ; Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Habitant Le Pradet (Var), parfois dénommé par erreur Gardillo, fils de Pietro Garzino, cet ouvrier agricole d’origine italienne fut grièvement blessé lors des combats pour la libération de Toulon, le 22 août 1944, dans le quartier ou il habitait, au Pont-de-la-Clue (commune du Pradet). Il décéda à l’hôpital militaire Sainte-Anne à Toulon.
Son corps repose dans le cénotaphe que la ville de Toulon a érigé au
cimetière central pour les FFI tués lors des combats de la Libération.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article223729, notice GARZINO Stephano par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 1er mars 2020, dernière modification le 23 juin 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : SHD Vincennes GR 16 P 244887. ⎯ presse locale (Le Var libre 30 août 1944). ⎯ cimetière central de Toulon.. ⎯ registre décès Toulon (arch. municipales 4 E 139).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément