JAUME Madeleine

Par Jean-Marie Guillon

Né le 14 décembre 1909 à Pierrefeu-du-Var (Var), abattue le 19 août 1944 à Hyères (Var) ; infirmière ; victime civile.

Célibataire, Madeleine Jaume était infirmière à l’hôpital de Hyères. Elle a été abattue le 19 août 1944 alors que les troupes débarquées dans le Var le 15 août 1944 étaient aux portes de Hyères.
En représailles après la découverte du corps d’officiers et sous-officiers allemands probablement exécutés par des soldats d’origine arménienne, les troupes d’occupation avaient raflé cent douze otages dans divers quartiers de la ville (Costebelle, Nartettes, Grès, avenue Gambetta, quartier de la gare). Elles conduisaient la colonne de prisonniers à Toulon (Var) lorsque des soldats ouvrirent le feu pour des raisons inconnues en passant devant la villa Marie des Lions, annexe de l’hôpital, tuant Madeleine Jaume qui se trouvait dans le jardin.
Un conseil de guerre de la Ie Armée française condamna à mort le 18 septembre suivant les sous-officiers responsables de sa mort, Hans Ney et Gerhardt Walter, accusés également de tentative de meurtre contre un otage (Pittaluga). Ils furent exécutés dans la base de Palyvestre (Hyères).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article227417, notice JAUME Madeleine par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 12 mai 2020, dernière modification le 24 juin 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCES : Service historique de la Défense, Caen, AVCC, AC 21 P 357888 (nc). — Arch. dép. Var 1 W 94 et 45 J fonds German (archives Amigas et CDL). ⎯ presse locale (Le Var libre 19 septembre 1944). ⎯ Gustave Roux Heures de souffrance, d’espérance et de joie. Histoire de l’occupation de la région d’Hyères et de sa Libération, Draguignan, Imp. Olivier-Joulian, 1947.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément