DELCLOY Charles, François, Eugène

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 8 octobre 1904 à Neufchâtel-Hardelot (Pas-de-Calais), massacré le 23 août 1944 à Saint-Denis (Seine, Seine-Saint-Denis) ; cheminot ; victime civile.

Charles Delcloy était le fils de Marie Eugénie Adélaïde Gobert, âgée de 21 ans, journalière. Il fut reconnu et légitimé par le mariage de sa mère le 16 février 1906 avec Charles Joseph Delcloy.
Il était aiguilleur de 1re classe à la gare de Saint-Denis (Seine). Marié et père de trois enfants, il était domicilié 26 rue Brise-Échalas, à Saint-Denis.
Le 23 août 1944 à huit heures du matin, il circulait près du fort de l’Est qui était en cours d’évacuation par les Allemands et fut blessé par une balle de mitrailleuse. Il décéda le lendemain des suites de ses blessures.
Il obtint la mention « Mort pour la France » transcrite sur l’acte de décès en janvier 1945.
Son nom n’apparaît sur aucun monument ou plaque.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231211, notice DELCLOY Charles, François, Eugène par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 15 août 2020, dernière modification le 5 avril 2021.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Cheminots victimes de la répression 1940-1945 Mémorial, sous le direction de Thomas Fontaine, éditions Perrin/SNCF, Paris 2017.— État civil (acte de naissance).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément