DISS Charles, Joseph

Par Jean-Louis Ponnavoy

Né le 24 décembre 1906 à Strasbourg (Bas-Rhin), mort à l’hôpital le 29 septembre 1944 à Faucogney-et-la-Mer des suites de blessures reçues à Ramonchamp (Vosges) ; résistant des Forces françaises de l’intérieur (FFI).

Charles Diss était le fils de Louis Auguste et de Anne Woehrle. Il était marié avec Marguerite Dorothée Bau.
Il entra dans la résistance au bataillon Strasbourg et à la compagnie Verdun dans la brigade d’Alsace-Lorraine (BAL).
Il fut grièvement blessé au crâne par un éclat de mortier au combat de Bois-le-Prince, à Ramonchamp (Vosges). Transporté au bâtiment médical de Faucogney (Haute-Saône), il décéda le 29 septembre 1944 à 12h45 des suites de ses blessures.
Il obtint la mention « Mort pour la France » et fut homologué au grade de sergent-chef soldat des Forces françaises de l’intérieur (FFI), dossier GR 16 P 186571 et AC 21 P 120959 (non consultés).
Son nom figure sur le Mémorial de la brigade Alsace-Lorraine, à Froideconche (Haute-Saône).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article231845, notice DISS Charles, Joseph par Jean-Louis Ponnavoy, version mise en ligne le 7 septembre 2020, dernière modification le 7 septembre 2020.

Par Jean-Louis Ponnavoy

SOURCES : Mémoire des Hommes.— Mémorial genweb.— État civil (acte de décès).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément