AURIBAULT Roger

Par Annie Pennetier, Claude Pennetier

Né le 6 octobre 1913 à Paris (XIVe arr.), mort en déportation le 14 novembre 1944 à Ellrich (Allemagne) ; employé des PTT ; communiste ; résistant FTP de Pontault-Combault (Seine-et-Marne).

Fils de Louis Auribault (né le 24 mai 1878 à Paris) et Marie Florentine Renault (née le 24 novembre 1883 à Ouroux, Nièvre), Roger Auribault se maria le 7 janvier 1939 avec Suzanne Galletier à Émerainville (Seine-et-Marne). Le couple donna naissance à un fille, Danielle , en août 1939. Entré aux PTT le 16 janvier 1928, il travailla comme facteur du télégraphe au bureau 98, 8 place de la Bourse à Paris IIe arr., emploi qu’il quitta le 16 décembre 1943 pour entrer dans la clandestinité.
En janvier 1943, Roger Auribault , communiste, était entré dans le groupe de résistance FTP de Pontault-Combault, commune où sa famille était domiciliée dans une maison qu’il partageait avec ses parents 34 avenue du Bouquet à Combault. Ses parents furent arrêtés le 8 décembre 1943 à leur domicile. Lui-même fut interpelé le 10 mai 1944, place de la Concorde, porteur d’une serviette contenant des tracts du Front national qu’il s’apprêtait à distribuer avec son épouse.
Le jour même il fut interné à Fresnes, puis déporté depuis la gare de Pantin le 15 août 1944 avec le convoi des 77 000 vers Buchenwald. Sa mère était de la même transport et elle décéda à Ravensbruck. Robert Auribault transita le 3 septembre 1944 par le camp de Dora puis le 7 septembre il fut dirigé vers le camp d’Ellrich où il mourut le 14 novembre 1944.
Sa mère, matricule 57445, mourut le 19 novembre 1944 à Ravensbrück. Son père mourut en déportation.
Sa femme, militante communiste, résistante, née le 5 mai 1916 à Pontault-Combault, matricule 52567, fut libérée le 5 mai 1945 à Holleischen, Kommando du KL Flossenburg. Ce fut la seule à rentrer. Elle continua à militer dans les rangs du PCF. Elle mourut le 27 janvier 2016 à Emerainville où une rue porte le nom de la Famille Auribault. A Pontault-Combault, il y a une place Auribault.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article232412, notice AURIBAULT Roger par Annie Pennetier, Claude Pennetier, version mise en ligne le 25 septembre 2020, dernière modification le 25 septembre 2020.

Par Annie Pennetier, Claude Pennetier

SOURCES : Base de la FMD. — Le livre des 9000 déportés de France à Mittelbau-Dora, sous la direction de Laurent Thiery, Paris, Le Cherche-Midi, 2020, notice par Bernard Doncker.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément