DEMAZIÈRE Marguerite [née AILHAUD Désirée, Marie, Marguerite, Reine]

Par Jean-Marie Guillon

Née le 18 janvier 1913 à Marseille (Bouches-du-Rhône), morte le 27 décembre 1998 à Marseille ; professeur de musique ; militante trotskiste.

Fille de Désiré Ailhaud et de Marie Renaud, elle s’était mariée le 15 octobre 1936 à Marseille avec Albert Demazière* membre du Parti ouvrier internationaliste fondé en juin de la même année. Fonctionnaire à la Direction régionale du ravitaillement, celui-ci était devenu le principal dirigeant de l’organisation clandestine trotskiste en zone non occupée. Le couple habitait rue Curiol, au centre ville (1er arrondissement). Utilisant à leur insu les organisations d’entraide, notamment le comité américain de secours créé par Varian Fry, le groupe était en la liaison avec l’organisation trotskiste américaine et le secrétariat international de la IVe Internationale transféré à New York depuis le début de la guerre. Albert Demazière fut arrêté avec ses camarades le 2 juin 1942 et condamné, le 30 septembre, par la section spéciale du tribunal de la 15e division militaire, aux travaux forcés à perpétuité. La police considéra que son épouse était également une militante puisqu’elle recevait le courrier venant de New York et que la correspondance du parti était signée aussi de son nom. Elle proposa son internement administratif. Elle fut arrêtée et envoyée au camp de Brens (Lozère) par un arrêté du 28 décembre 1942. Noël Carréga*, secrétaire de la Bourse du travail, principale personnalité du syndicalisme « officiel » marseillais, intervint en sa faveur le 18 mai 1943 et demanda sa libération, arguant qu’il n’y avait rien à lui reprocher, qu’elle était maman d’une fillette et que sa mère était malade. Il intervint à nouveau le 8 juin suivant. L’intendant régional de police proposa une mesure de bienveillance, le 6 juillet. Son arrêté de libération fut signé le 11 août 1943.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article235975, notice DEMAZIÈRE Marguerite [née AILHAUD Désirée, Marie, Marguerite, Reine] par Jean-Marie Guillon, version mise en ligne le 29 décembre 2020, dernière modification le 12 novembre 2021.

Par Jean-Marie Guillon

SOURCE : Arch. dép. Bouches-du-Rhône 5 W 179 (dossier internement).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément