COUROUGE Marie-Jeanne, Louise, Georgette (épouse BRUGOUX)

Par Mauricette Laprie

Née le 2 septembre 1896 à Guitres (Gironde), morte le 6 décembre 1964 à Saint-Yzan-de-Soudiac (Gironde) ; membre du Comité mondial des femmes contre la guerre et le fascisme.

Fille de Jean Courouge, mécanicien, et de Marie Teynié, sage-femme, Marie-Jeanne Courouge se maria le 25 mars 1922 à Guitres avec Jean Gaétan Brugoux, employé au chemin de fer de l’Etat né le 4 février 1897 à Mussidan (Dordogne). De leur union naquit deux filles à Guitres, Jeanne Marie Georgette le 23 août 1923 et Lucienne Marie Jeanne le 28 décembre 1924.

En 1941, elle fit l’objet d’une notice individuelle fournie par la gendarmerie de Blaye à la préfecture de la Gironde, à la suite de l’arrestation de son mari le 22 novembre 1940 « mariée, deux enfants, sans profession, résidant à Saint-Yzan-de- Soudiac – quartier de la Gare … était considérée comme membre du Comité mondial des femmes contre la guerre et le fascisme. Son mari a été détenu administrativement pour avoir appartenu au Parti Communiste".

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article239302, notice COUROUGE Marie-Jeanne, Louise, Georgette (épouse BRUGOUX) par Mauricette Laprie, version mise en ligne le 13 mars 2021, dernière modification le 13 mars 2021.

Par Mauricette Laprie

SOURCES : Arch. Dép. Gironde, SC651. — État civil de Guitres (Gironde).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément