CALMÉ Henri, Pacifique

Par Alain Prigent

Né le 6 août 1914 à Loudéac (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor), mort le 16 février 1996 à Lannion (Côtes-du-Nord, Côtes-d’Armor) ; instituteur ; résistant ; trésorier adjoint de la section départementale du SNI des Côtes-du-Nord (1949-1951).

Son père Pacifique Calmé, était adjudant-chef au 71 RI à Saint-Brieuc, sa mère Azéline Le Marchand, ménagère. Il fut reçu à l’École normale d’instituteurs de Saint-Brieuc (promotion 1931-1934). Il effectua son service militaire d’octobre 1935 à octobre 1937 au 46e régiment d’infanterie. Rappelé en septembre 1939 à Vincennes, il fut démobilisé le 20 août 1940 à Aire-sur-Adour (Landes).

Instituteur à Locarn (1937-1945), Plounévez-Moëdec (1945-1955) puis à Pleumeur-Bodou où il termina sa carrière. Résistant dans le maquis de Locarn, il participa aux combats pour la libération de Paimpol et Lézardrieux.

Il siégea sur la liste « Indépendance du syndicalisme » au conseil syndical de la section départementale du SNI de 1947 à 1952. Membre du bureau en 1949, il en était le trésorier adjoint. Il fut candidat sur la liste de l’École Émancipée au conseil syndical à plusieurs reprises en 1959, 1960 et en 1964.

Il se maria le 25 août 1937 à Paule avec Le Nost Augustine, institutrice née en 1913.
Le couple eut trois enfants.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240013, notice CALMÉ Henri, Pacifique par Alain Prigent, version mise en ligne le 14 avril 2021, dernière modification le 16 août 2021.

Par Alain Prigent

SOURCES : Arch. dép. Côtes d’Armor, 1T1442, dossier professionnel versé par l’inspection académique. – Arch. de la FSU 22 (bulletins des sections départementales du SNI et de la FEN).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
fiches auteur-e-s
Version imprimable Signaler un complément