MERCHEZ Aimé

Par Philippe Pauchet

Né le 21 janvier 1917 à Mazinghien (Nord), abattu le 19 avril 1945 ; instituteur ; membre du Front national et des FTPF. "Nicole" dans la Résistance.

Aimé Merchez était instituteur à Amiens. Le 1er juin 1943 il rejoignit le Front national pour la libération et l’indépendance de la France et les FTPF. Chargé du recrutement, il participa à de nombreux sabotages, (pont de Béthune à Abbeville, transformateur d’Ailly-sur-Noye…). En février 1944, il participe à l’attaque d’un groupe de soldats allemands isolés à Behen. Le 24 avril de la même année il fut arrêté au parc de la Hotoie (à Amiens) par la Gestapo. Interné à la citadelle d’Amiens, il fut dirigé vers Royallieu avant d’être déporté à Buchenwald puis dans les mines de sel de Strassfurt. Devant l’avance des armées alliées, le camp est évacué par la route le 18 avril 1945. Le lendemain, Aimé Merchez fut abattu à Altommatzek par les SS.
Aimé Merchez se vit attribuer la carte de combattant volontaire de la Résistance à titre posthume.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article240344, notice MERCHEZ Aimé par Philippe Pauchet, version mise en ligne le 4 mai 2021, dernière modification le 8 novembre 2021.

Par Philippe Pauchet

SOURCES : SHD 16P 411427, ADS 79W124/2141

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément