SARLANDIE Gabriel, Louis, Marc

Par Michel Thébault

Né le 13 juillet 1920 à Guéret (Creuse), exécuté sommairement le 1er septembre 1944 à Sailly-au-Bois (Pas-de-Calais) ; résistant FTPF.

Gabriel Sarlandié était le fils de Marc, Guillaume Sarlandié instituteur public et de Louise, Alphonsine, Marthe Legrand alors domiciliés à Guéret. Ses parents s’étaient mariés le 1er octobre 1919 à Chaumont (Haute-Marne), quelques jours après la démobilisation de son père. La famille résida ensuite à Orléans (Loiret) puis dans le Pas-de-Calais à Humbercamps où son père fut après 1929 instituteur à l’école publique de garçons. Fils d’instituteur, Gabriel Sarlandié fit des études secondaires au collège Jehan Bodel d’Arras (Pas-de-Calais). Son père Marc Sarlandié entré très tôt dans la résistance fut arrêté à Humbercamps le 6 mars 1944 par la Geheimfeldpolizei 716 d’Arras. Incarcéré à Arras à la prison Saint-Nicaise, puis à Loos-lès-Lille (Nord), il fut condamné à mort le 28 mars 1944 par le tribunal spécial du 65e corps d’armée allemand, et fut fusillé le jour même au fort Lobau de Bondues avec deux autres membres de l’OCM. 

Gabriel Sarlandié s’engagea lui aussi dans la Résistance rejoignant la 6ème compagnie FTPF, où il reçut le grade de lieutenant. Le 1er septembre 1944, dans le secteur de Sailly-au-Bois, à quelques kilomètres au sud d’Humbercamps, les différents mouvements de résistance se mirent d’accord pour lancer un mot d’ordre de soulèvement général et de lutte contre les convois allemands repartant vers la Belgique. Le soir même, la Résistance s’attaqua aux différents objectifs désignés, Gabriel Sarlandié capturé lors de ces combats par les troupes allemandes fut peu après fusillé, exécuté sommairement.

Il obtint la mention Mort pour la France, fut homologué FFI et obtint le statut Interné-Résistant (DIR). Son nom est inscrit avec celui de son père sur le monument aux morts d’Humbercamps. Il figure aussi sur la plaque commémorative 1939 -1945 du collège Jehan Bodel d’Arras, rue Aristide Briand et sur le monument de la Résistance creusoise à Guéret (Creuse) sa ville natale.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article241237, notice SARLANDIE Gabriel, Louis, Marc par Michel Thébault, version mise en ligne le 24 juin 2021, dernière modification le 25 juin 2021.

Par Michel Thébault

SOURCES : SHD, Caen, AVCC, AC 21 P 151713 et SHD, Vincennes, GR 16 P 535877 (nc) — Arch. Dep. Creuse, Pas-de-Calais (état civil, recensements) — Mémoire des hommes — Mémorial genweb.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément