EISNER Guta

Par Claude Pennetier

Née en 1904 à Czestochowa (Pologne) ; ouvrière ; résistante déportée et morte en camp.

Fille d’un ouvrier métallurgiste, Guta travailla jeune dans une usine de chapeaux et milita aux Jeunesses ouvrières ainsi qu’à l’Haschomer Hatzair, mouvement sioniste de gauche. Partie en 1927 pour la Palestine, elle y adhéra au Parti communiste. Elle vint à Paris en 1930, travailla dans la confection et devint une responsable syndicale dans les milieux juifs.

« Agent de liaison sur le plan central de la Résistance », responsable d’une imprimerie clandestine dans le XIIIe arr., elle fut arrêtée en 1943, torturée et déportée. Aucun témoignage ne confirmant sa présence dans les camps, David Diamant pense qu’elle mourut dans la chambre à gaz dès son arrivée en septembre 1943.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article24284, notice EISNER Guta par Claude Pennetier, version mise en ligne le 3 février 2009, dernière modification le 6 août 2021.

Par Claude Pennetier

SOURCE : David Diamant, Combattants, héros et martyrs de la Résistance, Éd. Renouveau, 1984.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément