ESCAGEDO Séraphin [Pseudonyme dans la clandestinité : Joseph]

Par Odette Hardy-Hémery

Né le 25 novembre 1915 à Maliano (Espagne), fusillé le 12 février 1942 au fort du Vert-Galant à Wambrechies (Nord) ; manœuvre ; militant communiste de Loison-sous-Lens (Pas-de-Calais) ; résistant OS.

Militant au Parti communiste depuis 1936, Séraphin Escagedo s’était enrôlé dans l’armée républicaine en Espagne. De retour en France, il s’installa à Loison-sous-Lens (Pas-de-Calais). Il s’engagea dans l’organisation clandestine du Parti communiste sous l’Occupation. Adolphe Legrand lui confia la direction et la formation d’un groupe de jeunes communistes de la fosse 13 des Mines de Courrières. Engagé dans la branche action, en liaison avec le groupe de Charles Debarge, Séraphin Escagedo effectua de nombreux actes de sabotages de voies ferrées ou de pylônes électriques entre juin et octobre 1941.
Arrêté à la fin de l’année 1941 pour « terrorisme et attentats contre des voies ferrées », Séraphin Escagedo fut interné à la prison d’Arras. Il aurait été transféré à celle de Loos-lès-Lille (Nord), dont il tenta en vain de s’échapper avec la complicité extérieure du groupe de Charles Debarge. Il fut condamné à mort par le tribunal de l’OFK 670 d’Arras le 20 janvier 1942. Un peloton d’exécution allemand le fusilla le 11 février à 6 heures au fort du Vert-Galant, à Wambrechies, avec ses camarades, Zenon Pletko et Adolphe Legrand.
L’avis signé le 24 janvier 1942 par Niehoff, commandant militaire pour la Belgique et le nord de la France, indiquait que « les accusés ont en juillet, août et septembre 1941, commis ou favorisé des attentats contre des voies ferrées, des installations électriques à haute tension et des installations minières en se servant d’explosifs ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article24453, notice ESCAGEDO Séraphin [Pseudonyme dans la clandestinité : Joseph] par Odette Hardy-Hémery, version mise en ligne le 9 février 2009, dernière modification le 12 mars 2020.

Par Odette Hardy-Hémery

SOURCES : DAVCC, Caen, B VIII dossier 3 (Notes Thomas Pouty). – Arch. Dép. Pas-de-Calais, M5022/2. – J.-M. Fossier, Zone interdite, op. cit., p. 104, 195 et 300. – Notes Frédéric Stévenot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément