PATRIARCHE René, Louis alias Michel dans la résistance

Par Eric Panthou

Né le 11 novembre 1917 à Exideuil-sur-Vienne (Charente), mort le 17 septembre 1944 à Lyon (Rhône, II° arr.) ; journaliste à l’Humanité ; membre des Jeunesses communistes et du PCF ; résistant au sein des Francs-tireurs et partisans (FTP).

Fils de Pierre Patriarche, 38 ans, épicier, et de Jeanne Dupré, 26 ans, son épouse, sans profession, René Patriarche épousa Angèle Menut le 8 ou 18 septembre 1937 à Paris (ex Seine, XV° arr.). Le couple était domicilié à Saint-Junien (Haute-Vienne). René Patriarche au cours de l’été 1942 participa à la reconstitution partielle des JC du centre ouest et fin 1942 il était secrétaire des Jeunesses communistes de Haute-Vienne.
Il a ensuite rejoint le Camp FTP Hoche dans l’Allier avant d’être muté dans le département de la Loire.

Début septembre 1944 il est à Lyon et signe un rapport sur la situation du Parti communiste.
Il est mort dans des circonstances que nous ne connaissons pas le 17 septembre 1944. Selon Pierre Maury, il serait mort en mission. Ce dernier présente René Patriarche comme journaliste à l’Humanité. Selon un article du Cri du Peuple de Saint-Étienne, il aurait été tué par des ennemis de la Résistance alors qu’il se rendait à une réunion à Saint-Étienne. Il est considéré ici comme représentant des Jeunesses communistes (JC).

Il a été reconnu Mort pour la France. Son état des services comme FFI va du 1er décembre 1942 au 17 septembre 1944 selon l’état nominatif des cadres du maquis Hoche.

Son nom figure sur le monument commémoratif des martyrs de la Résistance à Saint-Junien ainsi que sur une plaque en hommage aux résistant morts pour la France, toujours à Saint-Junien (Haute-Vienne).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article244873, notice PATRIARCHE René, Louis alias Michel dans la résistance par Eric Panthou, version mise en ligne le 15 janvier 2022, dernière modification le 17 janvier 2022.

Par Eric Panthou

SOURCES : Arch. Dép. de Seine-Saint-Denis, Fonds Raymond Guyot : Rapport sur la région de Lyon, signé René Patriarche, 2 p. dactylo, circa début septembre 1944. — AVCC Caen, AC 21 P 126665, dossier militaire mort pour René Patriarche (nc). — SHD Vincennes, GR 16 P 460603, dossier résistant pour René Patriarche (nc). — "Finissons-en avec les assassins", Le Cri du peuple (Saint-Étienne), 20 septembre 1944. — Jean Jacques Gillot, 2007, Les communistes en Périgord, 1917-1958. — Pierre Maury, La Résistance communiste en France. Le Mémorial, Paris, Le Temps des Cerises, 2006. — Mémorialgenweb. — État civil Lyon (en ligne) et Exideuil-sur-Vienne.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément