WÜRTZ Frédéric [parfois écrit WURTZ ou WUERTZ Friedrich]

Par Pierre Krieger

Né le 13 décembre 1882 à Pisdorf (Basse-Alsace, Alsace-Lorraine), mort le 24 décembre 1969 à Sarreguemines (Moselle) ; cultivateur ; communiste, conseiller municipal de Pisdorf (1919-1940), maire de Pisdorf (1922-1926, 1929-1940).

Portrait de Frédéric Würtz en 1948

Né dans une famille protestante de Pisdorf (aujourd’hui Bischtroff-sur-Sarre) en Alsace-Lorraine annexée, Würtz fut gravement blessé sur le front oriental dans l’armée allemande durant la Première Guerre mondiale, ce qui provoqua sa démobilisation précoce.

Il fut élu conseiller municipal de Pisdorf en novembre 1919, sous l’étiquette « radical », réélu en mai 1925, sous l’étiquette communiste, puis en mai 1929 et en mai 1935. Il fut élu maire de sa commune en décembre 1922, réélu en mai 1925, mais fut révoqué par décret du 29 juillet 1926 pour avoir signé le Manifeste du Congrès ouvrier et paysan de Strasbourg. Il fut néanmoins réélu par le conseil municipal le 7 octobre 1926, toutefois l’élection fut annulée par le tribunal administratif le 28 octobre 1926. Il fut réélu maire en mai 1929, puis en mai 1935.

Würtz fut aussi membre du comité d’organisation du Bloc ouvrier et paysan pour la région d’Alsace-Lorraine (avril 1929). Contrairement à Henri Heckel, l’autre communiste en vue de sa commune, il ne rejoignit pas la scission menée par Charles Hueber en 1929.

Il fut candidat aux élections cantonales de Sarre-Union en 1926 et de Drulingen en 1928. Il aurait dû être candidat aux élections cantonales de 1934, mais il se retira.

Il resta au PC après 1945, mais perdit la mairie de Pisdorf. Il fut encore une fois candidat du PCF aux élections législatives de 1946.

Son fils, Henri (1908-1987), membre du comité fédéral du PCF en 1948, tenta de reprendre la mairie dans les années qui suivirent la guerre, mais en vain.

Comme nombre de militants communistes en Alsace-Lorraine durant l’entre-deux-guerres, il ne parlait pas le français.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article245913, notice WÜRTZ Frédéric [parfois écrit WURTZ ou WUERTZ Friedrich] par Pierre Krieger, version mise en ligne le 1er mars 2022, dernière modification le 2 mars 2022.

Par Pierre Krieger

Portrait de Frédéric Würtz en 1948

SOURCES : Arch Dép. Bas-Rhin, 98 AL 677, 98 AL 1070/1, 196 D 82, 286 D 347, 286 D 359, 307 D 20, 309 D 19, 364 D 14, 388 D 650/1, 388 D 693, 1366 W 68. — État civil de Pisdorf. — Bernard Klein, La vie politique en Alsace Bossue et dans le pays de La Petite Pierre de 1918 à 1939, collection « Recherches et documents », t. 47, Strasbourg, Société savante d’Alsace et des régions de l’est, 1991, p. 126-127, 134 et 160.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément