ESTÈVE [Lot-et-Garonne]

Par Claude Pennetier

Né vers 1892 ; cultivateur ; militant communiste du Lot-et-Garonne, résistant.

Cultivateur dans le nord-ouest du Lot-et-Garonne, Estève adhéra au Parti communiste après le congrès de Tours (décembre 1920). Avec les deux adhérents de Saint-Pierre et les deux adhérents de Lévignac, il participa activement à la campagne pour les élections législatives de 1936. Lui-même fut candidat communiste au conseil général, dans le canton de Seyches, en octobre 1937.

Militant communiste clandestin pendant la Seconde Guerre mondiale, Estève cacha des armes puis entra, début 1944, au maquis de Duras comme lieutenant FTP sous le nom d’Ernest.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article24699, notice ESTÈVE [Lot-et-Garonne] par Claude Pennetier, version mise en ligne le 24 février 2009, dernière modification le 24 mai 2021.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Le Travailleur du Sud-Ouest, 2 octobre 1937. — Les communistes du Lot-et-Garonne dans la Résistance, 1984, p. 273.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément