EL AMRI Habib

Par Juliette Bessis

Mort en 1984 ; instituteur, puis avocat ; syndicaliste de l’Union syndicale des travailleurs de Tunisie (USTT) ; militant communiste, membre du PCT.

Musulman de Tunisie, Habib el Amri était instituteur. De 1946 à 1956, il fut secrétaire du syndicat des Instituteurs puis membre de la commission exécutive de la Fédération des fonctionnaires adhérente à l’USTT. Il était également membre du comité de rédaction des organes de l’USTT, dont Le Travailleur de Tunisie et Echaab Ettounsi (Le Peuple tunisien). Il était, enfin, membre du PCT.

Après avoir terminé des études de droit, il s’inscrivit au bureau au début des années 1960 et défendit plusieurs militants inculpés en raison de leurs opinions politiques, contraires aux orientations du régime.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247389, notice EL AMRI Habib par Juliette Bessis, version mise en ligne le 18 avril 2022, dernière modification le 18 avril 2022.

Par Juliette Bessis

SOURCE : Juliette Bessis, Les Fondateurs : index biographique des cadres syndicalistes de la Tunisie coloniale (1920-1956), Paris, L’Harmattan, 1985.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément