CORNU Marcel, Eugène

Par Jean-Luc Marquer

Né le 4 août 1921 à Paris XVe arr. (Seine, Paris), sommairement exécuté le 9 août 1944 à Genestelle (Ardèche) ; résistant des Forces françaises de l’Intérieur (FFI).

Marcel, Eugène Cornu était le fils de Marcelle, Ernestine, Berthe, Marie Simon, blanchisseuse, domiciliée 15 rue de la Croix-Nivert, Paris XVe arr. (Seine, Paris).
Il porta le nom de sa mère jusqu’à ce qu’il soit reconnu par Eugène, Jules Cornu le 7 janvier 1925, quelques jours avant d’être légitimé par le mariage de ses parents le 7 février 1925.
Il épousa Ana Kozma le 13 mai 1944 à Saint-Étienne (Loire).
Il s’engagea dans la Résistance et rejoignit les rangs des FTPF de l’Ardèche (matricule 77.111). Selon A. Demontès,
Il trouva la mort le 9 août 1944 à Genestelle (Ardèche). Selon A. Demontès, il avait le grade de sergent et fut fusillé.
Il obtint la mention « Mort pour la France ».
Il semble que son nom ne figure sur aucun monument ou plaque.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article247945, notice CORNU Marcel, Eugène par Jean-Luc Marquer, version mise en ligne le 14 juin 2022, dernière modification le 18 juin 2022.

Par Jean-Luc Marquer

SOURCES : AVCC, Caen, AC 21 P 108344 (nc). — Mémoire des hommes. — A. Demontès, L’Ardèche martyre, Mazel, Largentière, 1946. — État civil, acte de naissance n°3061.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément