PÉCRESSE Patrick

Par Louis Botella

Né le 24 mars 1958 à Égletons (Corrèze) ; géomètre auxiliaire puis dessinateur industriel enfin cheminot ; syndicaliste Force ouvrière (FO) de la Corrèze ; membre de la commission fédérale de contrôle ; conseiller municipal.

Fils de Paul et de Marie-Louise Maurière, hôteliers restaurateurs, et petit-fils d’un militant socialiste SFIO, Patrick Pécresse, après l’obtention du baccalauréat, entra dans la vie active en 1976 comme géomètre auxiliaire. Il assura, ensuite, successivement les professions de responsable d’un service chez l’industriel alimentaire Charal puis de dessinateur industriel.

Il fut admis à la SNCF le 10 janvier 1983 comme agent commercial. Il adhéra à FO le 1er janvier 1984 et devint très rapidement membre de la commission nationale des jeunes de la Fédération FO des cheminots et son responsable pour la région de Limoges, fonctions qu’il assumait jusqu’en 1988.

Il siégeait également de 1984 à 2005 au bureau de l’Union régionale FO des cheminots de Limoges. Au sein de son syndicat, celui des cheminots FO de la Corrèze, il occupait différentes fonctions : trésorier (1990-1992), secrétaire (2000-2004).

Au plan national, il appartint de 1990 à 1998 au bureau de la section technique nationale Transport et Commercial, renommée Commission nationale professionnelle Transport et Commercial. Il prit part à de très nombreuses réunions de la commission professionnelle centrale (CPC).

Il fit partie de la commission de contrôle fédérale entre 1998 et 2013.

Au sein des instances représentatives du personnel, il assumait différentes fonctions : délégué du personnel (1988-2004), représentant syndical auprès des délégués du personnel (2010-2013), représentant syndical au comité d’établissement de Limoges (1988-2005, selon les dossiers et les circonstances), représentant syndicale à la commission locale de Brive-la-Gaillarde (1991-1998, d’abord titulaire puis suppléant)..

Entre 2003 et 2012, il représenta l’Union régionale FO de Limoges au comité du pôle Transport du Sud Limousin.

Passionné par le théâtre, il appartint à de nombreuses associations locales pour la promotion de cet art. Joueur de boules (la lyonnaise), il fut également trésorier de l’Entente bouliste égletonnaise pendant quelques années.

Au plan municipal, il exerça le mandat de conseiller municipal (sans étiquette) de sa ville natale entre 2001 et 2008.

Patrick Pécresse, célibataire, a un frère prénommé Alain.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article248352, notice PÉCRESSE Patrick par Louis Botella, version mise en ligne le 27 septembre 2022, dernière modification le 24 mai 2022.

Par Louis Botella

SOURCES : Arch. de la Fédération FO des cheminots. — Informations transmises en octobre 2015 par l’intéressé.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément