ALCOCK Joseph, François

Né le 20 février 1790 à Roanne (Loire), mort le 7 novembre 1864 à Paris. Magistrat et homme politique.

Député de Montbrison (Loire) puis de Roanne, de 1830 à 1832, d’abord dans la majorité ministérielle puis dans l’opposition, et de 1839 à 1842. Conseiller à la cour d’appel de Lyon (Rhône), il fut l’un des animateurs du mouvement réformiste à Lyon à la fin de la monarchie de Juillet. Le Gouvernement provisoire le nomma sur place procureur général en mars 1848.
Dans la Loire, Alcock était considéré par les républicains démocrates comme un des leurs. Candidat le 23 avril à l’Assemblée constituante sur la liste des sociétés populaires, il fut élu en tête des onze députés avec 86 336 voix (Mercure ségusien, 19 mars et 24 mai 1848).
À la Constituante, Alcock siégea au centre ; il soutint Cavaignac puis Louis-Napoléon Bonaparte. Il eut de l’avancement dans la magistrature sous l’Empire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article24999, notice ALCOCK Joseph, François , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Biographie des 900 députés..., Paris, 1848. — Robert, Bourloton et Cougny, Dictionnaire des Parlementaires français.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément