BLONDEAU Maximilien, dit GUEPIN

Compagnon charpentier à Paris, né en 1818. Vraisemblablement originaire d’Orléans ou du Val d’Orléans, Maximilien Blondeau fut condamné lors de la grève générale des charpentiers de Paris, dite du 9 juin (1845), à quatre mois de prison, pour son rôle comme organisateur de la coalition et pour violences commises, sans que celles-ci soient précisées. Voir Vincent Jean-Ferdinand*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article26796, notice BLONDEAU Maximilien, dit GUEPIN , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCES : Gazette des Tribunaux, 21-27 août 1845.)

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément