CHOPIN Raymond

Ouvrier de Saint-Vaast-le-Haut (région de Valenciennes, Nord). Il fut arrêté le 5 décembre 1852, subit encore plusieurs emprisonnements dont un de six mois, puis fut impliqué, à la fin de 1855, dans l’affaire de la société secrète d’Anzin, « la Cocotte ». En 1882, il était garçon de bureau à la gare du chemin de fer d’Anzin lorsqu’il reçut une pension de 800 F comme victime du coup d’État. Voir Charvigné Jean*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article28745, notice CHOPIN Raymond, version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Dép. Nord, M 140/33, 140/35, 141/69.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément