DELIGNON Jean-Baptiste, Charles, Félix

Né le 21 avril 1820 à Paris (Xe arr. ancien) ; cheminot ; communard.

Marié, père de deux enfants, Jean-Baptiste Delignon avait fait un congé au 5e régiment de ligne comme tiré au sort ; il avait travaillé comme menuisier puis était devenu garçon de bureau au chemin de fer du Nord. Domicilié à Paris, 145 rue Oberkampf (XIe arr.), il servit comme simple garde pendant le 1er Siège de Paris dans la 3e compagnie du 214e bataillon de la Garde nationale, puis il fut élu capitaine le 3 avril 1871 ; du 22 au 27 mai, il occupa le cimetière du Père-Lachaise, puis parvint à regagner son domicile.
Le 20e conseil de guerre le condamna, le 21 décembre 1871, à la déportation simple, peine commuée, le 8 mai 1872, en cinq ans de détention et réduite à quatre ans le 3 juillet 1875 alors qu’il était détenu à Thouars (Deux-Sèvres). Il fut libéré le 21 décembre suivant.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article2995, notice DELIGNON Jean-Baptiste, Charles, Félix, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 30 novembre 2022.

SOURCES : Arch. Min. Guerre, GR 8 J 426 (40). — Arch. Nat., BB 24/735. — Arch. Dép. Deux-Sèvres, Y 30. — Arch. Paris, D1R1 51 et D2R4 141. — Notes de P.-H. Zaidman.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément