MICHALON

Le 21 janvier 1841, à huit clos, dix-neuf personnes étaient réunies à Paris en un « banquet chez un sieur Michalon, courtier de roulage, cour Batave-Saint-Denis, n° 12, pour célébrer comme une fête républicaine l’anniversaire du 21 janvier. Un nommé Pornin*, dit la-Jambe-de-Bois, amnistié d’avril, présidait la réunion. Des chansons hostiles au gouvernement et à la personne du roi ont été chantées pendant toute la soirée ». Mais ce rassemblement privé de moins de vingt personnes interdisait les poursuites contre des hommes qui se rattachaient presque tous au communisme révolutionnaire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article34994, notice MICHALON , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 20 février 2009.

SOURCE : Arch. Nat., BB 18/1388.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément