POULARD François, Philippe

Né vers 1802 à Lyon (Rhône) ; fabricant d’étoffes.

François Poulard était chef d’atelier à Lyon, demeurant rue des Farges. Ancien membre du comité exécutif de l’association des mutuellistes, il fut condamné à 35 jours de prison pour l’affaire de cette association. Après les journées insurrectionnelles d’avril 1834, il fut arrêté le 5 mai 1834. Il avait été reconnu pendant l’insurrection porteur d’un fusil. Défendu par Jules Favre, il fut acquitté par la Cour des pairs le 13 août 1835, bien qu’un dossier soit consacré à l’« évasion de Girard et de Poulard ».

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article36508, notice POULARD François, Philippe , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 21 août 2021.

SOURCES : Cour des pairs, Affaire du mois d’avril 1834. Rapport fait à la Cour des pairs par M. Girod (de l’Ain), Imprimerie royale, Paris, 1834-1836, vol.6, 11. — Tableau synoptique des accusés d’avril jugés par la cour des pairs établi par Marc Caussidière, Lyon, imprimerie de Boursy fils, 1837, Arch. Nat. BB 30/294, Bibl. Nat. in-4° Lb 51/24984. — Cour des pairs. Procès politiques, 1830-1835, Inventaire dressé par J. Charon-Bordas, Paris, Archives Nationales, 1983, CC 558 D 2 N° 440 et 612, 447. — Note de R. Shapira.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément