REVERCHON Pierre, dit cadet

Mécanicien à Saint-Étienne ; condamné pour sa participation à l’émeute qui a eu lieu dans cette ville en avril 1834. Cadet de Marc Étienne Reverchon

Né vers 1796 à Saint-Étienne (Loire). En 1834, il tenait des réunions avec Marc Caussidière* à Valbenoite, dans la banlieue de Saint-Étienne (Loire). Mécanicien à Saint-Étienne, il participait à l’action corporative et sociale des passementiers. Mêlé à l’émeute d’avril 1834, à Saint-Étienne, il fut accusé d’avoir été l’un des chefs des insurgés qui ont parcouru Saint-Étienne le 21 Avril, et d’avoir confisqué des armes chez des armuriers. Il a même signé un bon « payable au compte de l’administration de la république ». Il fut arrêté le 13 septembre 1834 et, après s’être vu refuser la défense de Garnier-Pagès, il fut condamné, le 28 décembre 1835, par la Cour des pairs, à dix ans de prison, et à la surveillance à vie. Voir Baune Eugène*
Détenu à Doullens, il fut amnistié le 8 mai 1837 et ne fut autorisé que le 4 décembre 1841 à revenir à Saint-Étienne, son lieu de naissance et le domicile de sa femme et de ses enfants. Soumis à la surveillance comme amnistié politique, il demandait en mars 1843 un passeport valable pour un an afin de pouvoir se déplacer pour ses affaires. En 1848, il fut nommé commissaire de police à Rive-de-Gier (Loire). En 1849, il fut de nouveau arrêté avec Delorme Jean, Camille*, Gachet*, Maygre Alphonse* Il militait à la Solidarité Républicaine avec Mourgues Antoine*

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article36966, notice REVERCHON Pierre, dit cadet , version mise en ligne le 20 février 2009, dernière modification le 1er novembre 2016.

SOURCES : Arch. Dép. Loire, 10 M 25, 10 M 31, 18 M 17 et 92 M 2. — Cour des pairs, Affaire du mois d’avril 1834. Rapport fait à la Cour des pairs par M. Girod (de l’Ain), Imprimerie royale, Paris, 1834-1836, vol. 6, 11. — Tableau synoptique des accusés d’avril jugés par la cour des pairs établi par Marc Caussidière, Lyon, imprimerie de Boursy fils, 1837, Arch. Nat. BB 30/294, Bibl. Nat. in-4° Lb 51/24984. — Cour des pairs. Procès politiques, 1830-1835, Inventaire dressé par J. Charon-Bordas, Paris, Archives Nationales, 1983, CC 572 D 5, CC 677 D 2 N° 641. — Mercure ségusien, n° du 4 mars 1848. — Notes de J. Risacher et R. Shapira.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément