FOURNIER Maurice

Par Emmanuel Le Doeuff

Né le 16 janvier 1905 à Paris (Xe arr.), mort le 26 octobre 1985 au Plessis-Bouchard (Val-d’Oise) ; maître ouvrier à la SNCF ; syndicaliste CGT et militant communiste, secrétaire général du syndicat CGT des cheminots de Paris-Ouest-Rive droite (1946-1951), secrétaire de la Section technique nationale Matériel et Traction (1951-1961).

Après avoir exercé la profession de serrurier dans le privé, Maurice Fournier entra comme ouvrier aux ateliers de Levallois en décembre 1929, où il exerça le même métier. Il fut nommé maître ouvrier en 1955.

Militant CGT et communiste, il fut arrêté le 7 août 1940, interné et relevé de ses fonctions à la SNCF. À la Libération, il intégra le secrétariat du syndicat Paris-Ouest-Rive droite (PORD) et devint secrétaire général en décembre 1946, succédant à Robert Lutgen. À ce titre, il était membre du conseil national de la fédération. Il prit une part active au mouvement de grève d’octobre 1948 en solidarité avec les mineurs et fut sanctionné le 30 novembre 1948, mais non révoqué. Ayant à gérer une période mouvementée, on lui reprocha bientôt sa gestion trop « administrative » du syndicat et on le fit remplacer par W. Chamberlin en janvier 1951. Quelques mois plus tard, il fut pressenti pour redonner vie à la Section technique nationale des ouvriers des dépôts et ateliers, fonction qu’il exerçait depuis 1947 au niveau régional, et qu’il conserva jusqu’en 1961. Par ailleurs, il multiplia les mandats de délégué : comités mixtes d’arrondissements, régionaux et nationaux, et notamment délégué suppléant (1951) puis titulaire (1953) auprès du directeur général. Une fois à la retraite, il semble qu’il ait rompu les ponts avec ses anciens camarades de lutte.

Marié en premières noces à Angèle Bouré (morte en 1937), dont il eut trois enfants, il se remaria à Annette Desprez le 14 août 1941 à Paris (XVIIe arr.). Divorcé en 1956, il se remaria à Sylvaine Hérent le 9 août 1960. Cette dernière, secrétaire de direction, était déjà mère d’un fils.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article3966, notice FOURNIER Maurice par Emmanuel Le Doeuff, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 16 octobre 2019.

Par Emmanuel Le Doeuff

SOURCES : Arch. Fédération CGT des cheminots. — Arch. syndicat CGT de PORD. —La Tribune des cheminots. — Comptes rendus des congrès fédéraux. — Notes de Jean-Pierre Bonnet, de Georges Ribeill et de Pierre Vincent.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément