AMICHAUD Jean

Né le 18 juin 1852 à Sainte-Sévère-sur-Indre (Indre) ; demeurant à Paris ; célibataire ; cimentier ; communard.

Durant la guerre, il fut engagé dans la garde mobile, qui le libéra le 14 mars 1871. Vers le 2 mai, il fut forcé, dit-il, d’entrer à la 4e compagnie de marche du 118e bataillon de la Garde nationale et fut fait prisonnier le 18 mai dans les tranchées de Bagneux. Le 10e conseil de guerre le condamna, le 25 avril 1872, à la déportation simple et à la dégradation civique, peine commuée, le 13 septembre 1872, en trois ans de prison avec dégradation civique.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51189, notice AMICHAUD Jean , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 12 septembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/770.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément