AUGIER Bernard

Né le 5 janvier 1851 à Paris ; y demeurant, 79, rue Oberkampf (XIe arr.) ; fumiste ; communard.

Durant le 1er Siège de Paris, Bernard Augier appartenait à la 2e compagnie de marche du 192e bataillon de la Garde nationale et continua sous la Commune : dans le courant d’avril 1871, il passa huit jours à Neuilly ; le 20 mai, il alla à Passy et fut fait prisonnier dans la nuit du 21 au 22.
Devant le 8e conseil de guerre, il dit n’avoir fait usage de ses armes que sur menace d’être fusillé. Il fut condamné, le 18 avril 1872, à un an de prison. Il était célibataire.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article51536, notice AUGIER Bernard , version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 24 septembre 2018.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/746.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément