CASTAN Jules

Né en août 1827 à Montesquieu (Lot-et-Garonne) ; demeurant à Paris, rue Rousselet (VIIe arr.) ; tailleur ; communard.

Il était marié, père de deux enfants. Il avait exercé son métier au peloton hors rang dans le 2e régiment de chasseurs et avait été libéré en 1858 avec un certificat de bonne conduite.
Pendant le 1er Siège de Paris, il fut sergent au 106e bataillon de la Garde nationale, puis élu capitaine d’habillement le 1er avril 1871 et arrêté, dit-il, le 22 mai.
Le 13e conseil de guerre le condamna, le 12 février 1872, à un an de prison et cinq ans de surveillance, peine remise le 12 juin 1872.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article54733, notice CASTAN Jules, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 21 janvier 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/740.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément