LAUMIN André, Louis

Par Jean-Pierre Bonnet et Pierre Vincent

Né le 30 juin 1933 à Varennes-des-Nevers [aujourd’hui Varennes-Vauzelles] (Nièvre) ; ingénieur principal ; membre du bureau de la Fédération CGT des cheminots (1973-1983) ; secrétaire général de l’Union fédérale des cadres et maîtrise (CGT) de 1973 à 1979.

Fils d’un jardinier des environs de Nevers (Nièvre), André Laumin entra à la SNCF au service Exploitation et exerça sur plusieurs postes jusqu’à la période du service militaire, qu’il effectua à Constantine (Algérie) au 15e Régiment de tirailleurs sénégalais de 1954 à 1956. À son retour, il suivit plusieurs formations et passa avec succès les concours qui lui permirent d’être promu dans la catégorie cadres. En 1964, son dossier contenait des appréciations extrêmement positives : « esprit plein de curiosité, très doué ; assimilation rapide ; très bon travail d’ensemble par la méthode et l’effort personnel. » Il termina sa carrière professionnelle comme ingénieur principal.
André Laumin siégea pendant plusieurs années au bureau national de l’Union fédérale des cadres et maîtrise (UFCM) avant de devenir secrétaire général à partir d’octobre 1976, en remplacement de Marcel Guerre. Au congrès de novembre 1973, il était entré au bureau de la Fédération CGT des cheminots, il le resta jusqu’en 1979, ayant été remplacé à l’Union fédérale des cadres et maîtrise (UFCM) comme secrétaire général par Alain Guillaux. Il siégea jusqu’au congrès de 1983 à la commission exécutive de la Fédération. Ayant repris des activités professionnelles à la SNCF, il s’investit alors au service de l’action régionale.
Après son départ en retraite, il milita à la Fédération nationale des associations d’usagers des transports (FNAUT), dont il devint vice-président et le représentant au conseil d’administration de Réseau ferré de France (RFF).
André Laumin s’était marié en janvier 1957 à Enjoux (Ain) avec Monique Gaston.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5624, notice LAUMIN André, Louis par Jean-Pierre Bonnet et Pierre Vincent, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 12 octobre 2021.

Par Jean-Pierre Bonnet et Pierre Vincent

SOURCES : Arch. SNCF de Béziers. — Arch. Fédération CGT des cheminots. —La Tribune des cheminots. — Notes de Marie-Louise Goergen.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément