DAVEAU Jacques

Né le 10 novembre 1824 à Villavard, arrondissement de Vendôme (Loir-et-Cher) ; forgeron ; communard.

Il était marié, père de deux enfants. Il avait servi sept ans au 8e régiment de hussards et avait été libéré le 31 décembre 1851.
Pendant le 1er Siège de Paris, il fut caporal au 122e bataillon de la Garde nationale ; il aurait travaillé du 20 mars au 22 avril 1871 dans la forêt de Bondy — il produisit un certificat — puis serait alors revenu dans son ancienne compagnie sédentaire.
Le 3e conseil de guerre le condamna, le 6 mars 1872, à cinq ans de détention, peine réduite à trois ans le 20 janvier 1875.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56636, notice DAVEAU Jacques, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 20 mars 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/764.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément