DAVID Anatole

Né le 18 mai 1840 à Paris ; y demeurant, 10, passage Moussard ; serrurier ; communard.

Il était célibataire ; il avait subi trois condamnations dont deux à trois mois de prison, chacune pour coups et rébellion ; il était ivrogne, vivait en concubinage avec une femme depuis onze ans et en avait deux enfants qu’il avait reconnus.
Rappelé en août 1870 comme ancien militaire, il servit durant le 1er Siège au 11e régiment d’artillerie ; libéré le 15 mars 1871, il resta à Paris et serait entré, le 15 avril, à la 2e compagnie de marche du 91e bataillon de la Garde nationale ; il ne fit aucun service, dit-il, jusqu’au 2 mai ; il rejoignit alors sa compagnie à Levallois-Perret ; il fut conduit à Saint-Ouen, le 21 mai, avec une centaine de fédérés pour arrêter le général Dombrowski ; il fut fait prisonnier le 28 mai à la salle de bal de la rue des Amandiers, à Ménilmontant.
Le 7e conseil de guerre le condamna, le 19 avril 1872, à cinq ans de détention ; un an lui fut remis le 24 juillet 1875.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56646, notice DAVID Anatole, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 20 mars 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/752.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément