LAVÉRIE Georges, Henri

Par Claude Pennetier

Né le 13 avril 1889 à Bondy (Seine, Seine-Saint-Denis), mort le 4 juillet 1973 à Beaumont-en-Véron (Ille-et-Vilaine) ; cheminot à Noisy-le-Sec ; conseiller municipal socialiste puis communiste de Bondy.

Fils d’un employé des chemins de fer de la compagnie de l’Est originaire de la Marne et d’une journalière, Georges Lavérie, lui-même cheminot au dépôt de Noisy-le-Sec, fut élu conseiller municipal socialiste de sa commune natale le 7 décembre 1919 sur la liste conduite par Isidore Pontchy*. Il rallia les rangs du Parti communiste après le congrès de Tours (décembre 1920) et siégea jusqu’au scrutin de 1925.
Marié à Pavillons-sous-Bois (Seine-et-Oise) avec une brodeuse, devenue manœuvre puis noyauteuse, père d’un fils né en 1916, Georges Lavérie se retira à Beaumont-en-Véron (Ille-et-Vilaine).

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article5674, notice LAVÉRIE Georges, Henri par Claude Pennetier, version mise en ligne le 30 juin 2008, dernière modification le 10 novembre 2010.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Dép. Seine, D M 3 ; versement 10451/76/1 ; listes électorales et nominatives. — Arch. Com. Bondy. — État civil de Bondy, Pavillons-sous-Bois et Beaumon-en-Véron. — Renseignements recueillis par Michèle Rault et Nathalie Viet-Depaule.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément