DEHENNE Auguste, Louis

Né le 13 avril 1847 à Paris ; demeurant à Clichy-la-Garenne (Seine), 4, rue Chance-Milly, (s’agit-il du frère de Dehenne Alexandre, Louis ?) ; cordonnier ; communard.

Il était marié, sans enfant. Il était fils d’un insurgé de 1848, arrêté à cette époque ; Dehenne Auguste avait subi quatre condamnations pour vol, rébellion, outrages, coups et blessures.
Pendant le 1er Siège de Paris, il fut garde mobile de la Seine ; lors de l’insurrection il s’engagea à la 2e compagnie de marche du 34e bataillon de la Garde nationale, bataillon de Clichy ; il fut arrêté le 24 juin 1871 et incarcéré à Rochefort. Poursuivi pour tentative d’homicide sur la personne du sieur Donnet, en mai 1871, il fut condamné par le 9e conseil de guerre, le 1er avril 1872, aux travaux forcés à perpétuité, peine commuée, le 15 novembre 1879, en quinze ans de travaux forcés. Il rentra par le Navarin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56874, notice DEHENNE Auguste, Louis, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 27 mars 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/777. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Louis Bretonnière, Roger Pérennès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, 1995 (nom orthographié Dhène). — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément