DELARUELLE Jules, Victor

Né le 30 juillet 1833 à Paris ; y demeurant, rue des Trois-Sœurs (XIe arr.) ; cordonnier ; communard.

Il était marié, père de quatre enfants ; il avait été condamné, en 1852, à quinze jours de prison pour vente d’imprimés sans autorisation.
Garde national à la 6e compagnie du 243e bataillon, il fut nommé membre du comité de vigilance du XIVe arrondissement pendant la 1re quinzaine de mars 1871 et le demeura pendant toute la Commune. Il déclara n’avoir pas fait partie d’un premier comité de vigilance formé pendant le 1er Siège et « composé d’individus affiliés à l’Internationale », mais il reconnut que ce premier comité fut réuni à celui dont il était membre. On lui reprocha avant tout sa participation à l’expulsion, le 14 avril, des sœurs d’un asile et d’une maison de secours de la mairie du XIVe arr.
Le 4e conseil de guerre le condamna, le 2 septembre 1873, à la déportation dans une enceinte fortifiée ; sa peine lui fut remise le 2 août 1876.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article56980, notice DELARUELLE Jules, Victor, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 1er avril 2019.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/796 et BB 27.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément