FARFAL Jean

Par Pierre-Henri Zaidman

Né le 2 juin 1826 à Léobard (Lot) [et non le 18 novembre 1825 à Brassac (Tarn)], mort le 6 juillet 1898 à Nanterre (Seine-et-Oise) ; journalier ; domicilié à Paris 58, rue de la Santé (Paris, XIIIe arr.) ; communard.

Fils d’un cultivateur, Jean Farfal fut élu sous-lieutenant dans la 5e compagnie du 217e bataillon de la Garde nationale pendant le Siège de Paris et continua de servir après le 18 mars 1871 ; il fut condamné par contumace, le 10 décembre 1872, par le 16e conseil de guerre, à la déportation simple pour faits insurrectionnels, peine remise le 8 mai 1879.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article58842, notice FARFAL Jean par Pierre-Henri Zaidman, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 11 octobre 2021.

Par Pierre-Henri Zaidman

SOURCES : Arch. Paris, D2R4 42. — Arch. Min. Guerre, GR 8 J 388 (794). — Arch. Nat., BB 27. — Arch. PPo., listes de contumaces. — Arch. Dép. Hauts-de-Seine, E_NUM_NAN_D1898 (596).

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément