LANGEVIN Eugène

Né le 11 décembre 1837 à Chemault (Loiret) ; demeurant à Paris ; ferblantier ; communard.

Il était célibataire. Le 3 août 1860, il avait été condamné à un an de prison pour coups et blessures volontaires ; par ailleurs, les renseignements sur lui n’étaient pas mauvais.
Pendant le 1er Siège, il fit partie de la 1re compagnie de marche du 78e bataillon de la Garde nationale et il continua son service sous la Commune de Paris. Le 9 avril 1871, il alla à Asnières et passa quatre jours aux avant-postes, route de Courbevoie ; il rentra à Paris le 14. Le 9 mai, il alla à Malakoff et fit un service de tranchées jusqu’au 20. Le 22, il ne suivit pas son bataillon à la barrière de Clichy ; il prétendit s’être rendu chez une dame Pigny dont il devait épouser la fille.
Il fut arrêté le lendemain chez cette dame et condamné, le 15 avril 1872, par le 25e conseil de guerre, à un an de prison.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article63235, notice LANGEVIN Eugène, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 11 novembre 2019.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/758.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément