MARGUENAT Pierre, Charles

Né le 27 mars 1826 à Troyes (Aube) ; demeurant à Paris, 59, rue du Ruisseau (XVIIIe arr.) ; charpentier ; communard, déporté en Nouvelle-Calédonie.

Il était marié, sans enfant. Il fut exempté du service militaire pour vice de conformation. Le 8 janvier 1848, il avait été condamné à huit mois de prison pour coups volontaires (selon un autre rapport, pour conspiration) ; le 17 septembre 1851, il fut condamné à deux mois de prison pour chant dans la rue sans autorisation ; le 29 octobre 1869, à six jours de prison pour outrages à un agent, et le 11 avril 1870 à un mois de prison pour le même délit.
Pendant le 1er Siège, il servit dans plusieurs bataillons et les quitta volontairement ou par ordre, pour raison d’indiscipline. Du 18 mars à la fin mai 1871, il fut simple garde au 79e bataillon fédéré et, en outre, délégué du Comité de la rue des Rosiers à la mairie du XVIIIe arr. Il fut arrêté le 22 juin et incarcéré à Rochefort.
On lui reprocha d’avoir dénoncé des réfractaires ; de plus il s’était vanté d’avoir participé à l’exécution des généraux Lecomte et Clément Thomas. Il fut condamné, le 11 mars 1872, par le 7e conseil de guerre, aux travaux forcés à perpétuité, mais le jugement fut annulé ; puis, le 23 avril 1872, par le 8e conseil de guerre, à la déportation dans une enceinte fortifiée ; il arriva à Nouméa le 4 mai 1873. En novembre 1879, sa peine fut commuée en déportation simple ; après l’amnistie, il rentra par le Navarin.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article65364, notice MARGUENAT Pierre, Charles, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 18 janvier 2020.

SOURCES : Arch. Nat., BB 24/763. — Arch. PPo., listes d’amnistiés. — Louis Bretonnière, Roger Pérenès, L’Internement des prévenus de la Commune à Rochefort, Nantes, Université Inter-Ages, 1995. — Notes de M. Cordillot et de L. Bretonnière.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément