THIRIET Adolphe, Augustin

Né le 2 août 1839 à Evreux (Eure) ; demeurant à Clichy-la-Garenne (Seine) ; maçon ; communard.

Il était célibataire. En 1864, il avait été condamné à un mois de prison pour rébellion. Pas de renseignements particuliers du commissaire de police, mais il y avait un certificat favorable au dossier. Thiriet avait eu une bonne conduite aux Andelys (Eure) qu’il avait habité longtemps.
Caporal au début de l’insurrection, au 34e bataillon de la Garde nationale recruté à Clichy, il conserva ce grade jusqu’au 18 mai 1871 ; il s’enrôla alors dans les chasseurs fédérés ou Turcos de la Commune qui occupaient Levallois ; on l’arrêta le 28 mai, non loin de la barricade de la rue de Ménilmontant.
Condamné, le 30 avril 1872, par le 8e conseil de guerre, à la déportation simple, il vit sa peine commuée le 9 septembre 1872 en cinq ans de prison avec privation des droits civiques, puis réduite à quatre ans le 12 décembre 1874, la privation des droits civiques étant maintenue.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article71747, notice THIRIET Adolphe, Augustin, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 8 septembre 2020.

SOURCE : Arch. Nat., BB 24/751.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément