VANDER CASSEYEN (dit CASSART) Édouard, Charles, Marie

Né le 27 septembre 1848 à Grammont (Belgique) ; magasinier ; adhérent de l’Internationale ; communard.

Déserteur de l’armée belge où il servait dans un régiment d’artillerie, Vander Casseyen arriva en France en 1870. Sous le Premier Siège, il fut nommé sous-lieutenant au 188e bataillon de la Garde nationale. Il continua son service dans la même unité durant la Commune de Paris et fut promu au grade de lieutenant. Il était également membre de l’AIT.
Après la chute de la Commune, Vander Casseyen réussit à échapper à la répression et à se réfugier en Belgique. Installé à Bruxelles, il gardait le contact avec la France par l’intermédiaire de sa sœur, qui, installée à Paris, aurait elle-même servi la Commune comme cantinière. Cette dernière lui envoyait en effet quotidiennement des journaux républicains. Le 6e conseil de guerre le condamna par contumace à la déportation dans une enceinte fortifiée.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article72259, notice VANDER CASSEYEN (dit CASSART) Édouard, Charles, Marie, version mise en ligne le 26 juillet 2009, dernière modification le 30 septembre 2020.

SOURCE : F. Sartorius, J.-L. De Paepe, Belges ralliés à la Commune de Paris, Bruxelles, Ferraton, 1985. — Notes de M. Cordillot.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément