COCHON Auguste, Paul, Florentin

Par Claude Pennetier

Né le 18 juin 1879 à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir), mort le 24 mai 1961 à Nogent-le-Rotrou ; charretier puis chapelier ; militant communiste ; conseiller municipal de Maisons-Alfort (Seine, Val-de-Marne).

Auguste Cochon était le fils de Félix, René, Vincent Cochon, né à Trizay-Coutretot-Saint-Serge (Eure-et-Loir), ouvrier chapelier, et de Julie Thison, née à Saint-Pierre-la-Bruyère (Orne), sans profession.

En 1899 il était charretier à Condeau (Orne). Il se maria le 28 octobre 1905 à Nogent-le-Rotrou avec Alexandrine, Honorine Eugénie Courtois, domestique. Il travaillait alors comme ouvrier chapelier.

Mobilisé pour la Première guerre mondiale, il arriva au 4e ETEM (escadron du train des équipages militaires) le 17 août 1914 et fut réformé le 29 mai 1915 pour une fracture compliquée de la jambe gauche.

Auguste Cochon fut élu conseiller municipal communiste de Maisons-Alfort le 12 mai 1935, sur la liste dirigée par Albert Vassart. La préfecture de la Seine suspendit la municipalité en octobre 1939 et déchut Cochon de son mandat le 16 mars 1940.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article74835, notice COCHON Auguste, Paul, Florentin par Claude Pennetier, version mise en ligne le 18 octobre 2009, dernière modification le 22 novembre 2022.

Par Claude Pennetier

SOURCES : Arch. Paris, DM3 et Versement 10451/76/1. — Arch. com. Maisons-Alfort. — État civil de Nogent-le-Rotrou, 1879, Naissances, Acte n°98, 3 E 280/144 ; 1905, Mariages, Acte n°56, 3 E 280/223. — Données du site Généanet. — Notes de Renaud Poulain-Argiolas.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément