ROBERTS Frederick Owen

Né le 2 juillet 1876 à East Haddon, Northamptonshire ; mort le 23 octobre 1941 à Northampton ; dirigeant syndicaliste.

Fils d’un bottier, Frederick Roberts quitte l’école primaire pour entrer en apprentissage à treize ans ; il apprend le métier de compositeur d’imprimerie, métier qu’il exerce pendant vingt-cinq ans.

La carrière de Roberts illustre parfaitement celle de maints syndicalistes britanniques. Militant local, il devient secrétaire de la section de Northampton de l’Union des typographes (Typographical Association) ; très actif, il est aussi secrétaire du parti travailliste et de la Bourse du Travail de la ville. Il s’élève dans la hiérarchie syndicale, assure le secrétariat de l’Union pour les Midlands et entre au comité exécutif national. On le trouve aussi au comité exécutif national du Labour qu’il préside en 1926-1927.

A quarante-deux ans, Roberts se présente aux élections législatives de 1918 et emporte le siège de West Bromwich. Député de cette circonscription jusqu’en 1931, il perd — de peu — son siège aux élections de 1931 mais le regagne en 1935. Il se retire du Parlement pour raison de santé six ans plus tard. A Westminster, Roberts s’intéresse particulièrement aux problèmes des retraites ouvrières ; il est d’ailleurs ministre des Pensions dans les deux gouvernements travaillistes des années 1920.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article75787, notice ROBERTS Frederick Owen, version mise en ligne le 7 janvier 2010, dernière modification le 7 janvier 2010.

BIBLIOGRAPHIE : Who Was Who, 1941-1950. — A.E. Musson, The Typographical Association, Londres, 1954,

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément