ARNOUX Marius

Né le 25 août 1850 à Marseille (Bouches-du-Rhône), chaudronnier sur fer à Marseille, Marius Arnoux, trésorier de la chambre syndicale des chaudronniers, assista comme délégué à la troisième session du congrès ouvrier socialiste de France qui se tint à Marseille du 20 au 31 octobre 1879. Il intervint dans la séance du 23 octobre : « Des Chambres syndicales » qui selon lui devaient s’unir pour « arriver à une véritable solution de la réforme générale », et dans la séance du 26 octobre sur « le Salariat », il demanda la suppression du travail à façon et celle du travail de nuit.

Pour citer cet article :
https://maitron.fr/spip.php?article77043, notice ARNOUX Marius , version mise en ligne le 30 mars 2010, dernière modification le 4 mai 2021.

SOURCES : Arch. PPo. Ba/1476. — Arch. Mun. Marseille, listes électorales, 1879. — Compte rendu du congrès.

rebonds ?
Les rebonds proposent trois biographies choisies aléatoirement en fonction de similarités thématiques (dictionnaires), chronologiques (périodes), géographiques (département) et socioprofessionnelles.
Version imprimable Signaler un complément